Flux RSS

site Casablance

Bloc à la 2
Toutes les actualités »

Le Réseau International des villes Aéropostale trace les contours de son programme pour les années à venir

Coopération et Relations Internationales -  08/05/2017
Le Réseau International des villes Aéropostale trace les contours de son programme pour les années à venir

La 5ème Rencontre du Réseau International des villes Aéropostale, tenue à Casablanca les 25 et 26 avril a débattu de plusieurs questions avec comme point d’orgue tracer les contours de son programme pour les années à venir.

Les participants à cette rencontre ont également mis en place une feuille de route pour les prochaines étapes devant être franchies par le Réseau et décidé de l’adhésion de deux nouvelles villes le Cap vert et Rabat. Ils ont aussi convenu de tenir leur prochaine rencontre au Brésil en 2018.

Ils ont également engagé une réflexion sur un évènement anniversaire Saint-Exupéry à Tarfaya en 2017. Par la suite, des visites ont été effectuées à l’Académie internationale Mohammed VI de l’aviation civile (AIAC), à l’IMA, Gimas Aerospace et à l’Institut spécialisé des Métiers de l’Aéronautique et la Logistique Aéroportuaire à Nouaceur et de L Aeroport Tit Mellil

Le 2ème jour de la  5ème Rencontre du Réseau International des villes Aéropostale a été marqué par une réunion plénière sur « La vie de notre réseau Aéropostale », un point d’avancement de la Piste des Géants, un plan d’action du Réseau Aéropostale pour l’année 2017 et la présentation des nouveaux membres du réseau.

Pour rappel, le réseau des villes de l’Aéropostale a été lancé pour mettre en valeur la mémoire de la ligne. Il s’assigne pour objectifs principaux de créer un réseau international des villes qui ont accueilli sur leur territoire la ligne aérienne Aéropostale afin de mettre en valeur la mémoire de cette fabuleuse épopée et de sauvegarder la mémoire de la ligne en tant qu’épopée humaine, économique et commerciale

 Il s’agit également de renforcer les liens fraternels entre les villes étapes en favorisant les échanges culturels, économiques, universitaires et scientifiques, d’identifier et recenser le patrimoine des sites Aérospatial dans les différentes villes et de favoriser une visibilité internationale reconnue du réseau des villes étapes de la ligne. 

 Cette rencontre a, par ailleurs, été également une opportunité pour renforcer les liens de partenariat entre la métropole de Casablanca et la ville française de Toulouse.

Selon M. Jean-Claude Dardelet, Conseiller Délégué de Toulouse et Vice-président de Toulouse Métropole en Charge des affaires européennes des partenariats économiques internationauux, le cadre de cette 5èmeRencontre du Réseau International des villes Aéropostale était double.

 «Primo, Il y a eu la rencontre de 20 villes dans le monde membres de l’aéropostal venant des différents coins du globe : Europe, Afrique et Asie et Secundo les villes de Toulouse et de Casablanca ont travaillé sur « un certain nombre de créneaux de coopération tels la santé et les études universitaires et dans les écoles d’ingénierie et de commerce en tant que partenaire économique  », a-t-il déclaré au portail officiel de la Commune de Casablanca.

 Et de rappeler que les étudiants marocains dans les universités et instituts de Toulouse constituent la deuxième communauté qui poursuit ses études dans ces structures de formation. Il était donc normal d’intégrer la coopération scientifique.

Le domaine aéronautique figurait aussi au menu des discussions qui ont été évoqués avec les responsables de la mairie de Casablanca, sachant que les industriels toulousains investissent à Casablanca, citant les compagnies Airbus et Tales, avant de souligner que de nombreux partenariats sont appelés à être renforcés dans l’avenir.

 Elles ont également décidé de renforcer les échanges universitaires et de mener des actions en matière d’environnement de développement durable.

 Les deux villes conviennent aussi de favoriser les échanges ou la réalisation de manifestations culturelles pouvant se dérouler à Toulouse et Casablanca permettant un rapprochement et une meilleure connaissance de chaque culture.  Des initiatives visant à développer les échanges sportifs  avec les associations et clubs concernés.

 L’accord prévoit l’établissement de conventions complémentaires pour le financement des partenariats. Dans ce contexte, des partenariats financiers seront recherchés au niveau métropolitain, régional, national, européen, international, public et privé.

 A l’issue de cette rencontre, un Protocole d’Accord de Coopération a été donc signé entre Madame Hakima Fasly Adjointe au Maire de casablanca chargee de la cooperation et des relations internationales et Monsieur Jean-claude Dardelet Adjoint au Maire de Toulouse.Cet accord pose les jalons d’une coopération élargie entre la métropole économique du Royaume et la ville de Toulouse dans des domaines tels l’aménagement urbain, les transports urbains et les services urbains ainsi que le développement économique et les échanges industriels notamment dans l’aéronautique et le spatial.

 Aux termes de cet accord, les deux parties s’engagent, entre autres, à valoriser la Mémoire de l’aéropostale par des projets communs notamment la participation de Casablanca au Réseau des villes aéropostales et l’appui de Casablanca auprès des institutions marocaines pour le classement de la ligne aéropostale en tant que « route du Patrimoine » de l’UNESCO.

 De même, les deux villes favoriseront les rencontres entre les différentes entreprises en collaboration avec les Chambres de commerce et Chambre des Métiers dans le but de promouvoir les activités liées à l’agroalimentaire, à la santé, au tourisme et à l’artisanat.

photos: