Casablanca s’apprête à ouvrir le Parc de la Ligue arabe au public

12 octobre 2020

La capitale économique du Maroc s’apprête à ouvrir le Parc de la Ligue arabe au public, les travaux d’aménagement, d’entretien et de remise à niveau étant achevés. Avec cette ouverture, les Casablancais auront accès à un endroit plus esthétique, mieux équipé, présentant des espaces nouveaux répondant aux normes les plus strictes en matière de jardins publics, avec ses 30 hectares d’espaces, de verdure, de kiosques à lecture, d’allées et d’aires de jardinage…

De larges franges de la population casablancaise vont retrouver des souvenirs proches ou lointains liés à cet espace historique du cœur de Casablanca, qui a des décennies durant offert un lieu de détente ou de passage aux gens, avec leurs moments de joie ou de mélancolie, seuls ou en groupes, pour un instant ou une demi-journée, de jour comme de nuit.

Le Parc de la Ligue arabe a tant marqué les esprits, et c’est pour cela que « la Ligue arabe », comme l’appellent affectueusement les Casablancais(e)s, est leur espace incontournable depuis le début du siècle dernier. C’est encore pour cette raison et pour d’autres encore, pour le fait que le Parc soit le plus célèbre de la ville et le plus grand d’Afrique en milieu urbain, qu’un intérêt particulier lui a été accordé pour en refaire ce qu’il fut, un lieu de détente, de villégiature où l’on respire du bon air pur.

Avec cet espace, la qualité de vie des populations casablancaises s’en trouvera incontestablement améliorée, surtout que d’autres grands projets infrastructurels sont venus faciliter l’accès au Parc de la Ligue arabe, comme par exemple les lignes du tramway, qui parcourent toutes les zones de la capitale économique du royaume et qui passent à quelques mètres du parc. Deux parkings souterrains se trouvent également à proximité immédiate, l’un près de la wilaya et l’autre au croisement des boulevards Hassan II et Rachidi.

En face, à une centaine de mètres, la place Nevada (juste au-dessus du parking Rachidi) a été entièrement réaménagée, pouvant désormais accueillir toute une série de sports et d’activités urbaines.

Dans le Parc, dont l’aménagement a été assuré et contrôlé par la société de développement local Casa Aménagement, des espaces de jeux ont été prévus, de même que des cafés et kiosques, des aires pour les petits et des espaces pour les jeunes, des allées, des parcours sportifs et des promenades bordées d’arbres et de palmiers et bordant des plants de toutes natures, des jardins pédagogiques pour les jeunes souhaitant apprendre des notions de botanique et une pratique de l’environnement, des fontaines en zellije disposé selon la tradition andalouse pour rappeler l’esthétique déjà en place au début du 20ème siècle… Tout a été fait, rien n’a été négligé, pour faire de ce Parc le lieu de bonheur des Casablancais(e)s et des visiteurs de la ville.

Pour la gestion de l’eau, de l’électricité et le contrôle des lieux, les moyens technologiques et numériques les plus sophistiqués ont été installés.

Sur le plan écologique, ce projet a été assuré dans le cadre du Programme de développement du Grand Casablanca pour un budget de 100 millions de DH, partagé entre la Commune de Casablanca, la Région de Casablanca-Settat et la Direction générale des Collectivités locales au ministère de l’Intérieur.

La gestion, l’entretien et la préservation du Parc de la Ligue arabe ont été confiés à la SDL Casa Baïa