Flux RSS

site Casablance

Bureau
Toutes les actualités »

Mettre fin à l’épidémie du Sida : Casablanca s’engage

11/06/2016
Mettre fin à l’épidémie du Sida : Casablanca s’engage

La vice-maire de Casablanca chargée de la préservation de la santé, Mme Nabila Rmili, a participé à la réunion de haut niveau sur le VIH-sida convoquée du 8 au 10 juin par l’assemblée générale des Nations Unies à New-York.

Cette réunion, à laquelle ont pris part des ministres, des hauts fonctionnaires, les représentants des organisations internationales, du secteur privé, de la société civile et des personnes vivant avec le VIH ainsi que d'autres parties prenantes, s’est concentrée sur l'importance d'accélérer la riposte au VIH sur les cinq années à venir afin de diriger le monde sur la bonne voie permettant de mettre un terme à l'épidémie de sida d'ici à 2030 dans le cadre des Objectifs de développement durable.

Une Déclaration politique sur l'élimination du Sida a été adoptée à l’issue de cette réunion de haut niveau. Ce texte comprend un ensemble d'objectifs spécifiques visant à mettre fin à cette épidémie d'ici 2030.
Il prévoit notamment de réduire le nombre des personnes infectées chaque année par le virus de 2,1 millions en 2015 à moins de 500.000 en 2020. Ceci permettra aussi de réduire le nombre de décès liés à la maladie de 1,1 en 2015 à moins de 500.000 en 2020, avant l’éradication complète de l’épidémie en 2030. 

En tant que ville émergente, Casablanca a bel et bien adhéré à la cible 90-90-90 d’ONUSIDA qui vise d’ici à 2020, à ce que 90% des personnes qui vivent avec le VIH connaissent leur statut sérologique, 90% d’entre elles reçoivent un traitement et 90% de ces dernières parviennent à une charge virale nulle. 

Une fois cette cible à trois volets atteinte, au moins 73% de toutes les personnes vivant avec le VIH dans le monde auront une charge virale supprimée – ce qui représente deux à trois fois plus que les estimations actuellement disponibles. La modélisation suggère que la réalisation de ces cibles d’ici à 2020 permettra à la communauté mondiale de mettre fin à l’épidémie du sida d’ici à 2030, ce qui va générer des bénéfices importants en matière de santé et d’économie.

photos :