Flux RSS

site Casablance

Santé et sécurité publique
Retour

lutte contre les zoonoses

Mission :

Lutte contre les zoonoses ; maladies transmissibles de l’animal vertébré à l’Homme, telles que la rage, la grippe H1N1, échinococcose et ceci dans le cadre des prérogatives des collectivités locales.

La circulaire tripartite entre le ministère de l’intérieur, celui de la santé et de l’agriculture, a défini le rôle des collectivités locales, dans la lutte contre la rage, et ceci en lui attribuant la responsabilité de prendre en charge la vaccination et la sérothérapie de tout citoyen de Casablanca susceptible d’avoir été en contact avec un animal enragé. Dans cette optique, le Service conclut annuellement un marché avec l’Institut Pasteur Maroc, afin de mettre à la disposition des arrondissements le traitement contre la rage.

Prise en charge du citoyen susceptible d’avoir été en contact avec un animal enragé :

 Le citoyen doit s’adresser au service d’Hygiène d’arrondissement où il réside, le médecin responsable, et après examen du citoyen remplit une fiche médicale de liaison comprenant tous les renseignements possibles concernant la victime (

) cette dernière s’adressera ensuite au centre de vaccination international de l’Institut Pasteur Maroc munie de sa fiche dûment signée et cachetée par le médecin examinateur. Le centre de vaccination procédera ensuite à toutes les injections antirabiques (selon le protocole en vigueur).

A la fin de chaque vaccination le médecin responsable du centre de vaccination de LIBM adresse un rapport détaillé sur le déroulement de la vaccination au chef de service de lutte contre les zoonoses.

Tous les frais de cette vaccination sont pris en charge par la mairie de Casablanca.